© Copyright - Cellule communication du 35e RAP 2018 Tous droits réservés

35 années pour la France

Engagé le 1er janvier 1984 comme engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT) au sein du 35e régiment d’artillerie parachutiste, Thierry est promu 4 ans plus tard, au grade de maréchal-des-logis et rejoint le 60e Régiment d’artillerie. Formé au cours de sa carrière d’artilleur sur différents matériels, il exerce ses fonctions  successivement sur canon de 155mm AUF1, canon de 105 AU50, 105 HM2, mortier de 120mm, mais aussi en tant que munitionnaire et sous-officier adjoint en équipe de reconnaissance.

 

De retour au 35 en 1993, il réussit le brevet de chuteur opérationnel et intègre en 1995 le groupe des commandos parachutistes (GCP). Equipier commando, puis adjoint en équipe, il met en valeur au sein de cette unité d’élite toutes ses qualités physiques, ses compétences tactiques et techniques.

 

Compte tenu de son profil et de ses qualifications particulières (instructeur des techniques commandos, instructeur corps à corps), il rejoint en 2002 le centre d’entraînement commando de Givet où il met toutes ses compétences et qualités humaines au profit de la formation des cadres et engagés de l’Armée de Terre.

Opiniâtre et résolu, il réussit brillamment le concours des majors. Il est promu lieutenant le 1er Août 2004 et rejoint à nouveau le GCP du 35e RAP où il sert en tant que chef d’équipe commando, chef de section commando puis chef de détachement de liaison tactique (DLTAC).

 

En 2011, il sert comme officier traitant au sein de l’Etat-major de la 11e Brigade parachutiste. En tant que spécialiste 3D/TAP et commando, il encadrera plusieurs stages « Jedburgh », lesquels permettent de former les futurs commandos parachutistes de la brigade.

En 2015, il retrouve Tarbes et les artilleurs parachutistes pour la quatrième fois de sa carrière. Il est cette fois-ci affecté au bureau des opérations et de l’instruction, où il sert comme officier traitant à la cellule TAP, en charge de la planification et de la conduite des formations et entraînements parachutistes.


Il totalise 21 projections en opérations et missions de courte durée, 92 sauts en ouverture automatique et plus de 1000 sauts en ouverture retardée. Il est titulaire d’une citation à l’ordre de la 11e brigade parachutiste avec attribution de la Médaille d’or de la défense nationale avec étoile d’or. Il est décoré de la Croix du combattant, de Médaille de la Défense nationale échelon or, de la Médaille de reconnaissance de la nation, de le Médaille d’outre-mer avec agrafes « Tchad », « République de Congo », « République Centre Afrique » et « Sahel », de la Médaille OTAN avec agrafes « Ex-Yougoslavie », « Kosovo », « Macédoine » et « ISAF », de la Médaille commémorative « Ex-Yougoslavie » et de la Médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe « Sentinelle ».

 

Merci Thierry pour ces 35 années, merci pour ton endurance, ton exemplarité, ton enthousiasme et ta disponibilité.

Le 35e RAP est fier de te compter parmi les siens.